Il fut un temps où, en suivant le troupeau de la blogo, j'ai naïvement traversé Paris pour aller chez Merci Si, si, souvenez-vous ... Tout le monde ne jurait que par l'évènement Merci autour du liberty !

A part la petite Fiat rigolote à l'arrivée, je n'ai trouvé que des choses hors de prix et des vendeuses snob (peut-être suis-je mal tombée, avec mes questions ...). Certes, le but est louable, la grande majorité des choses est très jolie et donne des idées ... Mais de là à acheter, faut pas pousser ! Charité bien ordonnée ... Vous connaissez la suite.

Du coup, pour ne pas rentrer complètement bredouille, je me suis laissée tenter par quelques broutilles ; j'y ai laissé un bras et me suis demandé à quoi pouvait bien servir ces jolis rouleaux de "masking tape" (mot qui ne faisait pas partie de mon vocabulaire il y a encore très peu de temps).

P1110518

 

Ils sont restés dans un tiroir jusqu'à hier, quand j'ai lu son poste !

Et comme je suis une grande piqueuse de crayons publicitaires (ils sont là pour être piqués, non ?!), j'ai ressorti mes petits rouleaux et en moins de temps qu'il n'en faut pour dire Merci, j'ai réalisé ça !

22022011407

Alors, on dit merci qui ? Merci Anne et ses merveilleuses idées !